01 mars 2017

D.O. 2017 n° 82

[illustration : une oeuvre d'Alice Miller]   Je me suis appliquée à recopier en deux exemplaires la cartographie  d’une âme qui ne m’est peut-être plus étrangère. J’ai mis aussi dans la pochette noire mes croquis du désespoir, quand il y a 4 ans je cherchais un punching-ball, ignorante des usages en vigueur sur mon ring intérieur. Comme de plus en plus souvent, prête à l’heure je suis partie en retard, angoisse ridicule derrière un camion que je ne double pas, évidemment des travaux à mi-route, je roule vite je me... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2017

échographie

j'ai dans les doigts un texte pas encore écrit un texte qui  parlera  de vie d'étape d'arrivée et de départ aussi de deuils à faire de colère de passé de présent   un texte autour duquel je tourne depuis les cartes mentales posées à même le plancher jeudi dernier dans ce petit bureau où je me suis pendant  4 ans 4 longues difficiles éprouvantes riches années ce petit bureau où je me suis vidée   ce texte j'ai peur de l'écrire c'est la peur qu'a la mère la main sur son ventre plein... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2015

Mme Bovary et ostéothérapie

  J’ai semé quelques doutes, petit poucet en déroute, et j’hésite à rêver. Devant le miroir ébréché je lis des souvenirs creusés sous mes yeux cernés, un matin ordinaire attend que j’ai pris ma douche, que j’ai rincé ma bouche. Sur la chaise est posée la petite pendule que tu m’as offerte il y a longtemps, pour un anniversaire, quand je ne t’interdisais pas encore de me fêter, elle me presse gentiment, rien à foutre du temps. J’ai appris hier la nouvelle funeste apportée par le vent, il n’y a rien d’autre que moi derrière le... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juillet 2014

âme stram gram

  [promenade of the mourning, Matsui Fuyuko]   Le corps est un vieux dégueulasse Il rote il chie il pète Et tremble des pieds jusqu’à la tête Pour ne pas perdre la face L’âme se replie dans un coin Remâchant son dédain En  soupirs malhonnêtes Pendant que l’autre impudique Gargouille sue et prend la trique L’âme est une délicate Qui tape à petits coups de patte Sur la peau du balourd De verbeux coups de tambour   Le corps a l’impudence des nourris L’âme la décence des sans abris Elle prétend... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,