10 juin 2019

Celle qui meurt

Auteure de l'illustration : Alexandra Dvornikova elle est bien sage celle qui meurt ,son corps est froidsous la chaleur,elle a bien rogné ses ailes,elle a fini d'être rebelle,Antigone de pacotille et désespoirs d'occasionse sont cachésdans le salon elle est bien sage celle qui n'est plus,elle a bercé le loup qui dort,elle a tressé sa cage d'or,elle a fermé ses yeux,très fort, très  fort  Tout le monde l'aime bien celle sous verrequi a fini par se taireelle organise elle planifietout est o.k., elle... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2017

GES.LH/JH/

[illustration retatouillée par mes soins- oeuvre originale : Abdullah Erkeç , site ici-  ]   Ai-je bien fermé la porte  Qui donnait sur les eaux mortes ?  Quand septembre m’embarque  Je vois la rivière qui s’éloigne  A grandes enjambées je marche sur l’asphalte  Mon âme pressée  Je compte les secondes  Chaque matin je m’ouvre au monde   Est-ce ainsi que j’ai tourné le dos  A l’alchimie noire,  A l’attrait du désespoir ?  Le sentier plein de... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2017

en chantier

[image : Oleksandr Hnatenko ]   En chantier de vous trouver par là la tête dans le caniveau et le cerveau à l'avenant dégouttant ses ombres sales pigeant que dalle et puant   En chantier un pauvre calembour quelques mots gerbés sur le clavier non-retour la boite à outil éventrée tripaille recomposée incapacité d'agir gésir un verbe obsolète pour dire l'incapacité d'agir l’inertie dans ma tête   Le chantier  est interdit aux personnes non habilitées qui n’ont pas sur leur chair épinglée la... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 avril 2017

Angst

  Illustration : Candice Tripp Elle serre ses doigts sur ma gorge  L'angoisse  Née du ventre  Elle enfle et se forge  Des tas de raisons bien pensées  Raison insensée  Elle s'est nouée au plus profond  Dans cet endroit mystérieux  D'où mes enfants sont nés  Elle ouvre sa bouche malveillante Ses mots couvrent les miens  Elle s'enfante En grognements lointains Angst Angoisse démesurée Je vois son ombre se deplier sur les murs  Dans les crissemens du plancher... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 07:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2017

A suivre

  [Pour accomagner cette babayaguerie balnéaire, une oeuvre de Jennifer Cronin ; site ici. ]   Intérieur-crépuscule. La lumière coule entre la porte et le mur, la maison vit les dernières heures d’un jour triste qui vient mourir dans l’interstice. La lumière étouffée du plafonnier révèle la poussière sur le sol, là un tapis élimé, sur la chaise entassés les nippes de la journée. Elle a remonté ses genoux contre la poitrine, souvenir. LA FILLE DANS LA BAIGNOIRE : Comment on sait que c’est fini ? Hein,... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2017

Ouvrage de dame

    Je tricote et je tri-cœur Un coup entre les côtes Et même pas peur    Le calembour, le savais-tu mon âme,  Est la paillasse crade Où le désespoir s’essuie les pieds Quand la vie est en rade Il m’a tendu son bras décharné Il y a déjà quelques années Et j’y ai planté joyeusement  L’aiguille de mes tourments    J’ai pompé à rebours un sang pâle Qu’il sera toujours temps de  rembourser Lorsque la lividité cadavérique se sera installée Le savais-tu mon âme La métaphore... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 février 2017

La fille d'Alice

[En illustration, une oeuvre de Susan Seddon Boulet]   C’est une fille aux yeux de biche Traquée sans trêve, elle volte et défriche C'est elle qui tient la herse Sillonnant mes tourments De sa paume large et lisse   Elle a survécu en ouvrant grand Cette porte qu’il fallait ignorer Là-bas Dans le noir de mes pensées Elle a rué dans l’inconscient Et l’espoir d’une vie Sans faux-semblant   Quand je me retrouve à m’appliquer A tracer de jolis traits A gommer langue tirée Les douloureuses... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 décembre 2016

Petites vrilles en habits de soirée

  En vrac et en robe du soir Je m’étire vers le noir Je me hausse avec grâce sur la pointe des orteils Les doigts crispés sur la barre Traversée du dernier soleil Ce n’est pas moi que renvoie le miroir Juste celle que vous voudriez croire   En vrac et en hauts talons Je navigue en eaux calmes Mon navire stagnant sous la voile J’ai démâté presqu’au rivage Puis j’ai nagé sous les orages Que les écrans partagent à l’unisson   En vrac et en scaphandre J’assortis mon rouge à lèvre Aux plaies cendre... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 15:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2016

Crying Eurydice

 Bon, ça suffit les potirons, sorcières de tralala, trouilles de mirliton, je replonge dans les eaux familières du marais, voilà de la rime noiraude, Babayaga en maraude.   La nuit ne répond pas Ma tête a planté L'écran est vide L'orchestre là bas Joue la samba des damnés J'ai bu l'eau de mes rêves Celle trop salée Qui a rongé mes lèvres Je m'y suis noyée J'ai jeté en arrière Les yeux d'Eurydice Pendant qu'Orphée Gisait crucifié Sur un tas d'immondices   L'écran clignote en aparté Je cogne les... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 octobre 2016

Je rêve un orage qui me mettrait debout

[illustration : Diana Dihaze, pour " Bazaar of bad dreams", de Stephen King]   A quoi bon cracher ma sève J’enfonce avec rage mes pieds dans la boue et je rêve un orage qui me mettrait debout. J’ai cru pouvoir enfin me devenir, un être abouti et fier, je ne suis jamais complètement parvenue à me dire, femme en brouillon, et pauvre con. Sur la peau nue grouillent quelques insectes, cela me soulève le cœur et je le pose sur le marbre, prêt à la dissection : est-ce donc cela dont les autres se servent ? Le mien est... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,