catherine_Hyde

 

Illustration   Catherine Hyde, d'autres oeuvres ici

 

...Où l'auteur fait ce qu'elle sait faire le mieux

S'apinoyer dans les regrets

Remordiser les si j'avais 

Le neurone vaillant à rebours du  temps

Le corps tétanisé 

 

Cela ne m'étonnerait pas que les rêves 

Me ramènent à la vieille maison

La vigne-lèpre rouge feuilles 

Balance au vent du nord

Ce que je n'ose exister 

 

Je refoule  alors mon amertume

Dans ma propre valise 

Panoplie de vers rouillés 

Pour exorciser l'emprise

Je de mots à deux balles

Celles que je ne me suis pas tirées 

Instruite et timorée 

J'ai recyclé les désespoirs en solde

En sanglots d'occasion 

Et vers de mirliton

 

Pourquoi est-ce que cela me bouleverse à ce point

Ce n'est pourtant rien 

Ou pas grand-chose tout au moins

Façade clownesque

Vouée au ridicule

Du pas vécu de l'avorté 

Du pas donné 

Pardonné 

En brave fille qui a fait ce qu'il fallait

Qui transmet et qui procrée

Négligeable entité.

 

Pourtant

Ce sont par mes mains stériles 

Que les chemins se sont ouverts 

C'est parce que j'ai arraché les racines

Qui pourrissaient dans le sol depuis trois générations

Que la voie s'est dessinée

Sous les branches tordues des sycomores

Entre les fougères roussies du sentier

Au-dessus

En dessous 

Je vois chacun se libérer

Célébrant la jeunesse créative ,

La vie et sa beauté 

 

J'ai mal de ce qui ne se dit pas

De la vie qui va sans moi

Quand je reste un Sisyphe inepte

Ignorante et ignorée

A la conscience trop aiguisée.

 

musique : Nemanja RADULOVIC Dvorak songs my mother taught me

#665 Nemanja Radulovic - Chanson que ma mère m'apprenait (Acoustic Session)

 

Illustration   Catherine Hyde, d'autres oeuvres ici