29 octobre 2017

Rencontre matinale

[illustration : Shaun the sheep ]   Je l’ai reconnu tout de suite, avec sa touffe de cheveux jaunes et sa salopette pattes d’eph. Il m’avait tellement agacée, celui-là, quand j’étais petite, avec ses  questions et ses aphorismes. Peut-être parce que je sentais qu’il n’était pas authentique, une supercherie bien illustrée  à laquelle une grande personne prêtait sa voix, de façon certes réussie mais tout de même. Ce n’est qu’adulte que j’ai commencé à apprécier sa fausse simplicité, peut-être étais-je moins affûtée. A... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 octobre 2017

Sisyphe ou le blues du bousier

        Illustration   Catherine Hyde, d'autres oeuvres ici   ...Où l'auteur fait ce qu'elle sait faire le mieux S'apinoyer dans les regrets Remordiser les si j'avais  Le neurone vaillant à rebours du  temps Le corps tétanisé    Cela ne m'étonnerait pas que les rêves  Me ramènent à la vieille maison La vigne-lèpre rouge feuilles  Balance au vent du nord Ce que je n'ose exister    Je refoule  alors mon amertume Dans ma propre valise  ... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 avril 2017

*sens de la vie

[Damien Saez - Le manifeste]   "il n'est rien de plus beau qu'aimer l'autre bien plus qu'on s'aime soi" Damien Saez Le manifeste "l'Humaniste"     ...tout est là.   *babaphilosophàdeuxballes mon cœur s'emballe Saez dans le casque et la vie qui fleurit qui frissonne pleurs devant la téloche et mon cœur en valoche mots retenus enfants tripes mère et quoi d’autre encore bref en avril ne te découvre pas d'un fil moi j'ai le fil qui flanche le fil des dimanches le cœur cousu de fil blanc le... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 novembre 2016

L'ineffable attrait pour les bars d'altitude

      Râââââââ ... je ne suis toujours pas redescendue de mon nuage ... j'ai eu la chance cette semaine d'assister à l'un des derniers concerts du VIXI TOUR - le der des der étant ce soir au Zénith mais ça faisait un peu loin  de mes montagnes. Une petite salle, et, vu que je suis infoutue de prévoir les choses à l'avance, nous avons acheté il y a moins d'un mois les derniers billets disponibles, c'est à dire rangée Z (oui la dernière ! ), pile au milieu, face au Poète. D'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 15:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juin 2016

Soyez nombreuses, pour de nombreux demains.

    La femme zombie se tient assise à l’écart, droite et glacée. De la main elle me fait un signe discret, comme pour me dire : tu vois je suis loin mais je suis là .Tu n’en as pas fini avec moi. Alors que toute la journée je babayague fond de marais, que je picore entre les dents de la psyché les miettes que je veux bien considérer, il est vite  16 heures, un dernier coup de fil à passer, celui-là juste à côté ; voix professionnelle et efficace, je note scrupuleusement la proposition que l’on me fait, qui va... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 avril 2016

Inspiration ménagère *

    * OU : loque, locker, serpe hier.   Esseulée sous la serpillière De cette pute qu’est la vie Je suis noire et je vomis Mes saloperies familières Je tresse avec soin mon désespoir Quand la nuit gueule ses infamies Je ne parviens pas à trouver l’oubli Chacun est seul ce soir   Seule sous la serpillière Je me berce de mots Sous les pleurs des corbeaux Marchent des cadavres de pierre   Où trouver le réconfort Au fond d’une bouteille Dans une étreinte sous la treille Tes yeux dans mes yeux... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 11:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2015

Compas dans l'oeil

  [Picasso, La vie ]   Pressés, embarqués, soumis, Libérés, repris, Entravés … Rêve d’un fleuve et danger.   Un homme est là, penché Que cherche-t-il à voir, Dans les reflets du courant brisé? Je l’envie, je suis lui, je le suis… Libre aussi ?   Je m’installe À l’arrière du convoi qui s’emballe, Je ne maîtrise rien, Même pas mes désespoirs Surtout pas La route à prendre Et même pas Les comptes à rendre   J’ai perdu l’astrolabe Et planté le compas Sur les terres sèches ... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,