10 juin 2017

De la difficulté de ne pas être un panda ousbek

    Entre les murs j'entends mes peurs qui rôdent  L'une est une femme qui porte un suaire  Une demi-vie posée sur ses épaules  Un peu de travers Elle marche en silence Sur les sentiers nocturnes de mon existence Et un feuillage doux froisse ses lèvres  Lorsqu’elle passe à travers la futaie des songes Je sens sa présence Entre le cauchemar et le rêve   L'autre est une vieille inutile Couchée en chien de fusil devant la porte Elle est là qui surveille Ronflant comme une aube morte ... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juin 2017

Erehwon

[illustration : Anders Rokkum : http://rockum.tumblr.com/ ]   Les aiguilles de la pendule indiquent une heure aléatoire et je baigne dans mes désirs contradictoires. Je me suis levée avec ce monde qui dégringole et la journée m’a apporté son lot de malheur bien plié papier défroissé, l’entête m’est inconnue et ne peut apporter rien de bon, j’ouvre c’est confirmé, nos vies ne sont rien et nous avons mis en gage notre cage. L’homme en costume qui se grattait  les burnes a repris la montée après avoir fait son job de... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 février 2017

La fille d'Alice

[En illustration, une oeuvre de Susan Seddon Boulet]   C’est une fille aux yeux de biche Traquée sans trêve, elle volte et défriche C'est elle qui tient la herse Sillonnant mes tourments De sa paume large et lisse   Elle a survécu en ouvrant grand Cette porte qu’il fallait ignorer Là-bas Dans le noir de mes pensées Elle a rué dans l’inconscient Et l’espoir d’une vie Sans faux-semblant   Quand je me retrouve à m’appliquer A tracer de jolis traits A gommer langue tirée Les douloureuses... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 octobre 2016

Je rêve un orage qui me mettrait debout

[illustration : Diana Dihaze, pour " Bazaar of bad dreams", de Stephen King]   A quoi bon cracher ma sève J’enfonce avec rage mes pieds dans la boue et je rêve un orage qui me mettrait debout. J’ai cru pouvoir enfin me devenir, un être abouti et fier, je ne suis jamais complètement parvenue à me dire, femme en brouillon, et pauvre con. Sur la peau nue grouillent quelques insectes, cela me soulève le cœur et je le pose sur le marbre, prêt à la dissection : est-ce donc cela dont les autres se servent ? Le mien est... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 août 2016

Baignoire pour les corbeaux

[illustration : "Chagall, songes d'une nuit d'été", aux Carrières de Lumières - carrières  appelées autrefois "val d'Enfer" et décor du Testament d'Orphée. ]     Je n’écris plus comme avant. Non parce que je pianote sur le smartphone Mes vieux désespoirs Au lieu de raturer à l’encre noire Mes gammes aphones - Je ne crois pas que l’outil  change la donne.   A peine un rythme, une coulée, Que je claque le clavier, En écho dans le casque à HFT Que je glisse le bic sur des petits carreaux ... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 15:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2016

ici et sur les tombes

Des larmes de fougère Me coupent toute entière Glissante sans âme Gisante et  infâme Un nœud sanglote Dans ma gorge un  ruban rouge Dévide sa pelote Je piétine en silence au fond d'un jardin immobile Dont les feuilles factices Tracent sur mes joues Des lacets vibrants d’ombres pourpres J’aimerais disparaître Au fond du temps    Des larmes de fougère Me coupent toute entière Gisante sans âme Glissante In – femme J'ai posé ma tête sur l'épaule d'un rêve Je rêve... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2016

Soyez nombreuses, pour de nombreux demains.

    La femme zombie se tient assise à l’écart, droite et glacée. De la main elle me fait un signe discret, comme pour me dire : tu vois je suis loin mais je suis là .Tu n’en as pas fini avec moi. Alors que toute la journée je babayague fond de marais, que je picore entre les dents de la psyché les miettes que je veux bien considérer, il est vite  16 heures, un dernier coup de fil à passer, celui-là juste à côté ; voix professionnelle et efficace, je note scrupuleusement la proposition que l’on me fait, qui va... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 juin 2016

Guichets fermés

[Marc Chagall, le cirque bleu ]     Sur la place s’élève un chapiteau, Rouge et beau. Je déambule en spectatrice muette, Les bras chargés de souvenirs, Les bottes lourdes De vies en devenir Je rêve souvent en ce moment Que mes enfants sont petits, La place sous l’école, Les matins de pluie.   Un cirque a fait escale dans ma tête cette nuit Et entre les barrières et les pans qui dissimulent leur vie Les forains s’entraînent pour leur prochain spectacle, Je rêve une femme acrobate, Elle se balance avec... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mai 2016

Le temps de la danseuse

[illustration : une oeuvre photographique d'E. Degas, danseuse. ]   J’ai volé sa mémoire à une femme-enfant, rêve étrange, venu d’un autre temps. J’entrevois une silhouette inquiète, je devine un visage étroit et des yeux en amande, dont le regard vert pâle s’est tourné vers les ombres. Mes doigts crayonnent dans le vide et, entre les marges de mon papier quadrillé, elle surgit. Sur le plan déplié de Paris, mon imagination est le pendule qui la promène un jour de pluie.   Anne vient de quitter l’artère bruyante de la... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 avril 2016

Inspiration ménagère *

    * OU : loque, locker, serpe hier.   Esseulée sous la serpillière De cette pute qu’est la vie Je suis noire et je vomis Mes saloperies familières Je tresse avec soin mon désespoir Quand la nuit gueule ses infamies Je ne parviens pas à trouver l’oubli Chacun est seul ce soir   Seule sous la serpillière Je me berce de mots Sous les pleurs des corbeaux Marchent des cadavres de pierre   Où trouver le réconfort Au fond d’une bouteille Dans une étreinte sous la treille Tes yeux dans mes yeux... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 11:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,