15 avril 2017

Chaudrons de sorcière

    Dansons au bord du gouffre  Le diable est à nos trousses Il a posé sur nos lèvres Les accords de la fièvre    J’ai suivi dans la cendre un étrange sentier  Dansons sur la pente  Les notes bruissantes d'un rêve inversé  Suivent nos pas qui chantent    Un  funambule a couché dans ses bras Le songe d’une existence Dansons autour des caldeiras  Aveugles avec élégance   Nos corps  se sont absentés Dansons dans les abysses Nos yeux se... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 octobre 2016

Babalbutiements

  Un truc sur lequel, l'âge venant, j'ai renoncé à m'améliorer : ma capacité de rangement. J'ai fini par admettre que chez moi, rangé = perdu. Mais la vie réserve parfois des surprises : j'ai mis la main ce matin sur la sauvegarde de mon premier blog, "Humeurs abrasives" - alors que je croyais l'avoir bazardé depuis longtemps. Et parmi les articles de mémère-à-son-chien-chien, de maman-débordée-épuisée, il y a aussi mes premiers pas d'auteur. Mes premières tentatives de mettre en mots mon désordre émotionnel, mes... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2016

Fuite amniotique et produits dérivés

    Platitudes enchaînées à des espoirs brisés, je cherche un oubli éphémère dans le verre en équilibre sur le bord de la baignoire, heures désespoir. J’ai  jeté sur le sol les vestiges de ma vie d’autrefois, ajustés calibrés, éparpillés déchirés, le petit radiateur électrique voile le son de la télé dans l’autre pièce, je ferme à clé, pour un répit non quantifiable j’ai tourné la pendule posée sur la chaise de bébé, je veux qu’il soit nuit je veux minuit, je m’engloutis, Atlantide en ruine dans une eau fétide où... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 avril 2016

faux-connerie

  * OU : jeu de maux à deux balles    Il est encore trop tôt, je me berce de mots dans la petite pièce aux volets toujours fermés,  la lampe du bureau dégoutte sa lumière sur les papiers froissés qui jonchent le vieux canapé. Sur le sol un dictionnaire est ouvert sur une page qui n’existe pas. Des sursauts de conscience battent contre mes tempes, je me cherche de bonnes excuses peut-être pour vriller. Dehors rôdent de terribles nouvelles, la mort a la part belle et je ne ressens rien, je ne suis qu’une... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 décembre 2015

Rimeuse faribole, gerbeux envol *

  Un câble me retient encore Amour né dans les ronces Qui me ronge le corps Sur un tas où fument des songes   Une pie aux yeux rubis Echappée de l’asile De mes terreurs fébriles Crève mon cœur à coup d’oubli   Mon corps est gelé Et ma bouche bégaie Je crache des glaçons Qui fondent en illusions   Sa plume vrille au noir son message Comme je tends la main pour  saisir L’alchimie rauque trempée au fond des âges Un coup d’aile a balayé mon désir   Je rêve que je m’envole Je quitte... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2015

Mme Bovary et ostéothérapie

  J’ai semé quelques doutes, petit poucet en déroute, et j’hésite à rêver. Devant le miroir ébréché je lis des souvenirs creusés sous mes yeux cernés, un matin ordinaire attend que j’ai pris ma douche, que j’ai rincé ma bouche. Sur la chaise est posée la petite pendule que tu m’as offerte il y a longtemps, pour un anniversaire, quand je ne t’interdisais pas encore de me fêter, elle me presse gentiment, rien à foutre du temps. J’ai appris hier la nouvelle funeste apportée par le vent, il n’y a rien d’autre que moi derrière le... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 mai 2015

Atrophie cerebelleuse

  Je ne sais plus ce que parler veut dire, j’ai oublié comment vomir, j’ouvre la bouche et  je grogne des mots qui flottent un long moment dans le vide, avant de m’écraser sous les remparts de ta conscience.  Mon esprit s’atrophie.  Bras et jambes brisés je me traîne dans les douves  de mon âme à sec, je cherche des yeux un appui quelque  part mais je ne vois qu’un désert aride. Je pourrais rester là, à vivoter des aumônes de l’existence, blanchie nourrie logée, à regarder ailleurs le soleil se... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mars 2015

La jupe bleue

    Qui sait où mène le chemin caillouteux des rêves ? Une femme âgée tient sa droiture austère sur les marches du perron Je ne vois pas son visage Pendant toute la durée du rêve, pourtant si réel Je ne le verrai jamais.   Je sens l’ourlet de sa jupe bleue qui balaye ma joue, J’imagine les manches retroussées Sur des coudes blancs de farine, Un regard bienveillant Et des traits sans apprêt.   Dans le rêve je pleure toutes les larmes de mon  propre corps Mais aussi les larmes de ceux Qui... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 11:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2015

Névroglies glauques

    [En illustration, une photo trouvée par un ami sur le net et torturée par mes soins. Le titre aussi m'a été fourni, je n'ai fait ensuite que suivre les méandres tortueux de ces synapses sylvestres, de ces sylves ineptes.]   Larmes et peurs Enracinées entre les squames  d’une vie ordinaire, Hélas pour moi mes yeux se sont ouverts, Un éclat s’est planté au coin de ma cornée, Aveugle par hasard, J’ai touché les pointes acérées, Je lèche encore le poison Sur le bout de mes doigts De vaines guérisons ... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 14:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juillet 2014

âme stram gram

  [promenade of the mourning, Matsui Fuyuko]   Le corps est un vieux dégueulasse Il rote il chie il pète Et tremble des pieds jusqu’à la tête Pour ne pas perdre la face L’âme se replie dans un coin Remâchant son dédain En  soupirs malhonnêtes Pendant que l’autre impudique Gargouille sue et prend la trique L’âme est une délicate Qui tape à petits coups de patte Sur la peau du balourd De verbeux coups de tambour   Le corps a l’impudence des nourris L’âme la décence des sans abris Elle prétend... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,