31 juillet 2017

Elle avait des yeux, des yeux d'opale..

  Elle avait des bagues à chaque doigt, Des tas de bracelets autour des poignets, Et puis elle chantait avec une voix Qui, sitôt, m'enjôla. Elle avait des yeux, des yeux d'opale, Qui me fascinaient, qui me fascinaient. Y avait l'ovale de son visage pâle De femme fatale qui m'fut fatale {2x}. On s'est connus, on s'est reconnus, On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus d'vue On s'est retrouvés, on s'est réchauffés, Puis on s'est séparés. Chacun pour soi est reparti. Dans l'tourbillon de la vie Je l'ai revue un soir, aïe... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2017

Effroi

[illustration : Brooke Shaden ; site ici : http://brookeshaden.com/about/ ]   Ces derniers jours ont été rudes  J’ai prié alors que je ne crois pas  Je voudrais retrouver les eaux tiédies du marais,  Arracher les ronces  A m’en ôter la peau des mains  Scarifier mes peurs en chemin  Laisser glisser hors de ma bouche  Les mots d’angoisse  Le bruit sournois des mouches  Mon corps se ratatine sous la couette  J’ai froid  Pourtant la fenêtre est ouverte  ... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juillet 2017

Visite

  Derrière la fenêtre, une silhouette  basse et gracieuse s'est arrêtée et le temps se suspend. Ma chienne beauceronne se jette contre la vitre. Des siècles de domesticité lui hérissent le poil, dans un face à face très ancien : animal domestique contre nature sauvage. Le renard s'est figé dans l'obscurité. C'est un adulte, à mon avis un mâle, vu sa taille. Il a le bout de la queue blanche. Il renifle avec intérêt l'herbe autour du barbecue, peut-être s'y trouve-t-il encore quelques traces olfactives et carnées. J’essaie... [Lire la suite]
Posté par babayagga à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,